Le Parrainage civil

Quelle est son origine ?
C’est un décret du 20 prairial en II (le 08 juin 1794) qui a institué cette cérémonie du baptême civil pur fêter l’entrée des enfants dans la communauté républicaine. Depuis deux siècles, certains gouvernements le remettent au goût du jour et il est toujours célébré aujourd’hui.

A quoi sert-il ?
C’est un moyen de célébrer la venue au monde de votre bébé sans lui donner un caractère religieux. Vous êtes libres de l’organiser comme vous le souhaitez.

La cérémonie
Il n’existe pas de texte officiel qui prévoit le baptême civil.
Les parents et l’enfant sont accueillis par le maire ou son adjoint dans la salle des mariages. Il présente l’enfant, les parents et parrain marraine.
Juste avant que l’officier de l’Etat Civil invite les intéressés à signer le certificat parrainage civil, il demande aux parrain et marraine de s’engager solennellement et d’accepter leurs nouvelles « responsabilités ».
Un certificat de parrainage civil est remis aux parents ainsi qu’aux parrain et marraine et un exemplaire est dédié à l’enfant.

A-t-il une valeur juridique ?
Comme pour un baptême religieux, le certificat de baptême civil remis pendant la cérémonie n’a aucune valeur légale.
Il s’agit d’un engagement moral de la part des parrain et marraine vis-à-vis de leur(e) filleul(e).
S’il arrive malheur aux parents, le baptême civil ne crée aucun lien de droit entre les intéressés, il traduit leur attachement particulier à l’enfant.
 
Pièces justificatives à fournir :
-        Livret de famille ;
-        Un acte de naissance de l’enfant datant de moins de trois mois ;
-        Un justificatif de domicile datant de moins de six mois ;
-        La copie des pièces d’identité des parents ;
-        La copie des pièces d’identité des parrain et marraine.
 
La date du parrainage est à fixer auprès de la mairie au minimum deux mois avant la date souhaitée.
Un formulaire est à retirer en mairie et à compléter. Il doit être transmis un mois avant la date de l’évènement accompagnés des pièces justificatives précedemment citées.